Servatius armae



Servais (arm. Շիրվանզեանզ) est un évêque originaire de Paydagaran, la Grande Arménie d'antan. Fuyant la persécution, il est arrivé dans nos contrées, et a occupé le siège épiscopal de Tongres, puis il l'a transféré à Maestricht. Ami de saint Athanase le Grand, exilé alors à Trèves, saint Servais a été l'un des plus grands adversaires de l'arianisme. Aussi a-t-il participé à plusieurs conciles locaux: en 344 à Sardique (Sofia), en 351 en Égypte, en 352 à Rome, en 359 à Rimini. Il est décédé de la fièvre le 13 mai 383. Son tombeau se trouve dans la crypte de la Basilique Saint-Servais, à Maestricht.



En 1272, on trouve la première mention d'une chapelle dédiée à saint Servais. C'est cette chapelle qui a donné sont nom à notre village. Détruite à plusieurs reprises, à son emplacement on a construit une église dont la Vierge Marie devint la patronne principale. Le nom de cette église a encore été rechangé par la communauté allochtone qui l'occupe actuellement. Saint-Servais ne comportait plus aucun lieu de culte sous le vocable du grand saint.

Nous avons, donc, trouvé tout à fait normal de donner à notre nouvelle chapelle le titre de saint Servais. Notre chapelle a été bénie en la fête de saint Servais, le 13 mai 2010, le lendemain de l'Ascension.